Print Belgium est une réminiscence de Gérard Print, une imprimerie que j'ai ouverte en 1985. A l'époque, on avait 3 ouvriers, une GTO, une Sork et une presse typo. Au fil du temps, la société a changé de nom et s'appelle Print Belgium parce qu' aujourd'hui, on exporte beaucoup de produits à l'étranger.

On est maintenant 35-36 personnes en fonction des moments et on travaille exclusivement sur des Heidelberg: une SM 5 couleurs, une SM 8 couleurs et une SM avec dérouleur Cutstar, plus tout le façonnage qui en découle.... Nous sommes totalement généralistes et imprimons toutes sortes de brochures et gros volumes papier. On a aussi une division Cartonnage où l'on fait des displays, popups, boîtes et des choses un peu plus spécifiques en publi tirage.

Une évolution mal gérée au niveau de l'administration

Je trouve que l'on a mal géré cette évolution dans le sens où on a toujours tout misé sur la production -ce qui explique notre gros parc de machines actuel- au détriment évidemment de l'administration que l'on a toujours faite en bon enfant, comme ça pouvait se faire.

Notre bureau ne compte d'ailleurs que 4 personnes, donc vraiment une toute petite équipe où chacun a une tâche bien spécifique et s'arrange comme il peut.

Au départ, quand nous étions une toute petite entreprise avec 3 ouvriers, on faisait nos devis à la main et on a continué comme ça très longtemps parce que c'était rentré dans les habitudes et que tout le monde faisait pareil mais à un moment donné, on a bien vu que ça devenait ingérable.

Tout va beaucoup plus vite

Puisqu'on était une petite équipe, il fallait absolument mieux organiser le temps de travail et là, l'expérience de Dataline était vraiment intéressante pour nous. Ça va évidemment beaucoup plus vite, surtout pour toutes les variantes que les clients demandent maintenant de plus en plus.

Avant, pour faire ces variantes à la main, il fallait chaque fois reprendre les calculs à la base alors que maintenant, on change les données informatiquement.

Les clients sont sensibles à la qualité de l'offre

Quelques anecdotes: le lendemain ou surlendemain du jour où l'on a commencé à envoyer nos premières offres officielles Print Belgium, certains clients m'ont téléphoné en me demandant « mais qu'est-ce qui se passe?  C'est pas normal... Vous avez été rachetés? Enfin bon, il se passe quelque chose chez vous? ». Evidemment, je ne m'était encore jamais rendu compte que les clients étaient très sensibles à la qualité de l'offre même, à la qualité de l'objet.

Calcul du coût réel

Aujourd'hui, on a donc notre MultiPress qui tourne depuis 2 mois et demi. On est encore dans une phase de départ mais je sens que tout le monde est bien dans le projet et dans le raisonnement.

La deuxième étape importante va être le calcul du coût réel avec le retour des informations des machines.

On ne pourrait plus s'en passer

Evidemment, le changement fait toujours peur au départ et nous n'avons pas échappé à cette peur du changement, parce que comme je vous le disais, on faisait nos devis à la main, sur un bout de papier avec une calculette. C'est donc évidemment un très grand changement mais maintenant, ce qui m'angoisserait, ce serait de perdre MultiPress, de ne plus l'avoir, car évidemment, je me rends maintenant tout à fait compte de l'utilité de ce programme pour le fonctionnement journalier. MultiPress est aussi important que notre programme de comptabilité.


Print Belgium
Route de Philippeville 40
6001 Marcinelle

www.printbelgium.eu


Close

Recommander cette page! Print Belgium